L’année prochaine, il y a les élections municipales. Il s’agit souvent d’élections qui sont très suivies et dont la participation est assez haute par rapport à d’autres élections. En effet, les citoyens se sentent généralement plus proches de leur Maire et de leurs élus locaux en règle générale et les actions de ces derniers sont souvent mieux connues et mieux comprises.

De façon logique, nous avons toujours plus l’impression de pouvoir être réellement acteur et de pouvoir influer sur les décisions quand elles sont proches de nous et cet impression se révèle généralement vraie. Mais, entre deux moment où l’on vote pour le conseil municipal, qu’en est il de la démocratie locale ? Et plus précisément, le conseil municipal est il un organe réellement démocratique ?

Avant toute chose, il faut savoir que le conseil municipal est élu pour 6 ans et que lors des élections, on élit un conseil qui lui, va élire le maire lors de la première séance du conseil municipal.

Un Maire maître du conseil

Le conseil municipale se réunit en moyenne une fois par mois (l’obligation légale est d’au minimum une fois par trimestre) pour prendre les décisions pour la ville. Ce conseil municipal est ouvert à tous, les citoyens, les journaliste, bref tout le monde peut aller le voir et dans les grandes villes il est souvent retranscrit en direct en vidéo, ou du moins, filmé pour ensuite être mis sur le site de la ville. Le compte rendu de ce conseil, lui aussi est public. Si vous n’êtes jamais allé à un conseil municipal, je vous conseille d’y aller, une fois, pour voir. C’est très intéressant et ça donne des idées sur l’ensemble des projets (parfois très précis ou techniques) portés par la commune. Ce moment donne vraiment une impression de démocratie et de débat. Tous les élus peuvent parler et débattre, et à la fin de chaque point, il y a un vote pour prendre la décision. Mais il y a deux choses à savoir concernant le conseil municipal. Pour commencer, c’est le Maire et lui seul qui décide des points qui vont être abordés au conseil municipal. Il peut, à sa guise, retirer ou rajouter des points à l’ordre du jour. Cela peut ne pas poser de problème si le maire est à l’écoute de ses élus, mais il peut arriver dans certaines communes que l’opposition ne puisse jamais aborder certains points et les mettre à l’ordre du jour, ce qui, on le comprend bien, pose bien évidement des problèmes en terme de démocratie et de représentation des diversités d’opinion des citoyens de la ville.

Des décisions déjà prises au moment du conseil municipal

Ensuite, il faut savoir que la plupart des décisions ne sont pas prises pendant le conseil municipal, mais sont souvent prises avant, lors de réunions privées. Essayez de discuter avec des conseillers municipaux pour comprendre comment ça marche en interne, surtout avec ceux de l’opposition. Ils vous expliqueront que les décisions prises en conseil municipal sont déjà connues d’avance. En effet, les groupes se réunissent entre eux et discutent à l’avance de ce qu’ils vont voter et de ce qu’ils vont dire sur les sujets à l’ordre du jour. Il y a donc des débats en internes, pour que l’ensemble des personnes du groupe se mettent d’accord, mais également des débat entre groupe, pour préparer le conseil municipal. Et cela, en terme de transparence, il faut bien admettre que ce n’est pas réellement une bonne chose.

Pour conclure, il est très intéressant d’aller voir un conseil municipal et il est très important pour la démocratie de participer activement à la vie politique de la ville. Mais il ne faut pas oublier de se poser des questions sur la nature réellement démocratique de ce qui est en place actuellement pour réfléchir à la façon de l’améliorer.